Lean management

Lean Management

Plus qu’une méthode, le Lean Management est un état d’esprit.

Une organisation ne fonctionne bien que si elle est équilibrée dans toutes ses dimensions.

Le Lean Management a pour but de viser à retrouver l’essentiel d’une fonction ou d’un processus afin que chaque tâche soit unique et utile.

En éliminant toute tâche superflue ou inutile, tout détour ou tout rallongement non pertinent, le Lean ramène aux besoins basiques et permet à la fois d’obtenir :

  • Une plus grande efficacité de fonctionnement,
  • Une plus grande transparence donc une responsabilisation accrue, et au final
  • Un temps de traitement/production optimisé

D’où un coût de structure et de fonctionnement réduits, une qualité améliorée, des clients encore plus satisfaits et donc au final des actionnaires plus heureux.

Cette méthode s’intègre donc dans une stratégie de recherche de performance accrue.

Pour atteindre ses objectifs il faut et il suffit en général de «  cartographier » en détail l’existant de toutes les tâches élémentaires de chaque processus afin de déterminer toutes les incohérences, gestes inutiles, tâches historiques, ou redondances des contrôles afin d’envisager le flux le plus court, le plus simple et le plus efficace pour fabriquer un produit ou élaborer une prestation. L’expert n’arrêtera pas de poser la question : pourquoi ? Avant de satisfaire son besoin d’optimisation.

Cet « amaigrissement » – Lean en anglais- des processus a donné son nom à la méthode. Ce qui se traduit à tous les coups par des économies de temps-homme ou machine-, d’ingrédients, de déchets donc d’argent. Bien entendu cette remise en cause doit être validée dans ses finalités par les fonctions techniques, principalement Qualité, et bien sûr la Direction Générale afin que le produit/processus soit toujours conforme à ses spécifications intrinsèques.

La recherche de cette efficacité accrue et méthodique a pour origine l’Industrie Automobile japonaise mais ses méthodes, reconnues et appliquées universellement, peuvent s’appliquer à tout processus.

Sa mise en œuvre est toujours dérangeante car elle revient systématiquement à remettre en cause – au moins partiellement- l’existant et peut conduire dans certains cas à de réelles réductions d’effectifs. C’est pourquoi la méthode, pilotée par des « experts  en Lean «  doit être expliquée en détail et ses résultats validés avant d’être appliquée. La bonne implication des acteurs du processus est nécessaire même si elle n’est pas toujours évidente à obtenir.

Ces experts en Lean Management se retrouvent soit dans de grands Cabinets experts en Organisation, soit dans des équipes bien entrainées au sein des grands groupes multinationaux, essaimant leur savoir faire au travers des différents sites et filiales.

Bref nous avons tous déjà fait du «  Lean Management «  basique sans le savoir, chaque fois que nous avons restructuré, amélioré, rationnalisé, épuré, simplifié nos organisations. Cependant le Lean Management apporte le sérieux et les exigences d’une méthode et d’une structuration indispensable à son application en entreprise dans le cadre global de la Qualité Totale sans laquelle il n’est pas d’entreprise viable et pérenne.