deux pigeons qui s'embrassent devant la tour eiffel

La bienveillance est-elle dépassée ?

Une personne est venue me voir pour un éventuel coaching. Celle ci était particulièrement stressée : les larmes dans les yeux, un visage bouffi et fatigué. Bref, tous les signes d’une prochaine dépression.

Je l’accueille avec empathie, compréhension sans complaisance toutefois. En effet son problème se situe autour de la relation avec son N+1 qui, selon elle, non seulement ne lui fait pas confiance mais « bafoue » son autorité auprès de ses propres collaborateurs. Je lui propose quelques pistes de réflexion.

Par ailleurs, elle avait aussi travaillé avec un psy sur sa relation avec sa N+1

J’ai vu en face de moi une femme tellement désemparée, que j’ai eu une attitude bienveillante et compréhensive, peut être, à la réflexion trop….

Elle ne m’a pas choisie car je ne suis pas assez « confrontante » m’a-t-elle dit !

Que dois je en conclure ? c’est pour moi une vraie interrogation que je vous livre.

Merci de vos commentaires…